Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 16:47

Voilà voilà, l'Amour est dans le Pré c'est presque terminé ! Lundi, Karine retrouvera tous ses petits amis pour le bilan de toute cette aventure qui s'est révélée plutôt ennuyeuse cette année. A croire que c'est pour ça qu'ils ont gardé Justine au casting... Aujourd'hui c'est Thierry, Rémi et Bertrand qui ferment la marche.

logo-amour-pre


Thierry, qui avait eu beaucoup de mal à quitter Annie sur le quai de Villedieu-les-Poêles, se retrouve à son tour dans le train. Il doit retrouver sa dame à Paris car elle habite Sarcelles. Dans la gare Montparnasse, Thierry découvre la magie des escalators. Une fois chez Annie, il fait la rencontre du chien mais craint qu'il lui mange "le p'tit zizi demain matin". Bon bon bon. Le chien dort dans un landeau et l'appartement est rempli de poupées qui font flipper...

thierry-ptit-zizi.jpg

Pendant qu'Annie cuisine, Thierry découvre la modernité : "Et pourquoi t'as des casseroles comme ça là, elles ont même pas de queue les casseroles !! Comment tu la prends quand elle est chaude ? ... Chez nous les casseroles elles ont des queues hein, c'est comme les bonshommes !!" Voilà voilà.

la-queue-de-casserole.jpg

Annie emmène Thierry à Paris, en RER. La magie des portes qui s'ouvrent toutes seules quand tu passes ton ticket, ça aussi pour Thierry c'est diablerie (imagine quand Annie passe avec son Navigo).

thierry-grimace.jpg

Sur un bateau-mouche, les deux amoureux "tombent nez à nez" avec Bertrand et Justine. Thierry est heureux de voir son copain avec une jolie fille et raconte comment il est bien avec Annie, amoureux et tout.

bateau-mouche.jpg

C'est l'heure du voyage en amoureux : Annie et Thierry partent à la montagne. Thierry goûte la neige : "Elle est fraîche hein !" Oui, ben c'est un peu le principe. L'eau de la rivière est aussi très froide : "Je mettrai pas mon zizi dedans hein, parce qu'elle est tellement froide que...." Que quoi, Thierry, hein ? Au sommet d'un gros caillou, Thierry demande Annie en mariage.

demande en mariage


Toujours à Paris, Justine a accueilli Bertrand la veille dans l'appartement de sa soeur, car Justine vit toujours chez Pôpa Môman. Au programme : petit déjeuner à l'agence immobilière où bosse Justine. La voix nous informe que tous ses collègues l'ont aidée à écrire sa lettre à Bertrand. Justine ne sait donc pas écrire.

justine-gogole.jpg

En ballade main dans la main, Bertrand parle de consonnes et de voyelles à sa blonde mais elle ne bite rien, normal on t'a déjà dit qu'elle ne savait pas écrire, elle ne doit donc pas connaître l'alphabet et ses subtilités. "Un mec trop gentil trop sur moi, trop euh... TROP, ça va me faire fuir."

justine-fuis-moi-je-te-suis.jpg

Bertrand commence à sentir le terrain glissant mais s'évertue quand même à tenter sa chance. Justine reste évasive et distante : "Peut-être". Plus tard, ils "tombent nez à nez" avec Thierry et Annie sur le bateau-mouche. Après ça, Justine qui a compris que d'autres agriculteurs ont réussi à serrer, se dit que si elle donne dans le sensationnel, on parlera encore plus d'elle. Alors elle se met d'un seul coup à faire des bisous à Bertrand qui, lui, ne se fait pas prier.

justine-bisou.jpg

Le soir, Justine est maquillée comme une voiture volée. Quand Bertrand la voit, il est soufflé par tant de beauté (oui oui).

voiture-volee.jpg

Devant les amis de Justine, Bertrand se lance dans une déclaration d'amour, remerciant la région parisienne pour les trésors qu'elle cachait. Plus tard, elle crachera sur Twitter : "Le discours merdique de Bertrand la honte de ma vie !" Quand à son tour, elle prend la parole, elle dit s'être attachée à Bertrand. Le tweet qui suit : "En me voyant j'y crois presque ! C'est dingue d'être aussi bonne comédienne !" J'ai la mandale qui me démange.

justine et bertrand bisous

Le lendemain, Justine présente Bertrand, qu'elle appelle sur Twitter "Mongolito" ou "Le clochard" à ses parents et famille. A son papa, qui espère revoir bientôt Bertrand, elle répond :

on-verra.jpg

Pour leur voyage en amoureux, Bertrand et Justine partent en Espagne, à Valence. Bertrand nous fait un peu de la peine : "Justine me donne envie d'être en couple". Sur la plage, Justine lui balance qu'il n'y a pas de sentiment amoureux. Ah bon ?

plage.jpg

Le soir, Justine est prête pour aller au bois mais Bertrand regarde un match de foot en peignoir. En voyant les vêtements qu'il met, elle s'exclame : "Tu mets ça ? J'vais être trop classe par rapport à toi !" Sûr qu'en pute, elle est classe la Rustine.

trop-classe.jpg

Ah, finalement leur ballade du soir n'est pas au Bois de Boulogne mais dans les rues de Valence puis au restaurant. Dans une boutique, Justine repère une bricole en toc qui irait très bien avec sa dégaine. Plus tard au restaurant, alors que l'ambiance est tendue et qu'ils ne s'adressent même plus la parole, il profite qu'elle est partie aux toilettes pour courir dans la rue lui acheter son collier en plastoc. Elle le remercie, l'embrasse... et remet le collier dans le paquet. Classe, on disait ? (elle l'a depuis revendu sur ebay..) Le lendemain sur la plage, elle finit d'achever son boulot de sappage de moral en laissant comprendre à Bertrand qu'il faut patienter... toute la vie.


Chez Léa, Rémi est déjà là en train de faire la vaisselle. Pour être peinard, Léa a remisé sa fille au placard. Rémi rencontre la mère et le beau-père de Léa, qui tiennent un super salon de thé à Dinan (avec des étagères pleines de livres et des chaises toutes différentes, j'adore!). La maman de Léa est contente que Rémi soit gentil avec elle (j'ai envie de dire, elle s'attendait à quoi ?).

lea-maman.jpg

En ballade, Rémi découvre les écluses : "C'est normal que ça fuit ?" En fin de journée, il offre un collier en forme de coeur à Léa et alors qu'il aurait préféré ENFIN lui chatouiller la glotte, elle tourne la tête. On ne roule pas de pelles devant la caméra, Rémi

lea-bisous-bisous-copie-1.jpg

On s'emmerde un peu avec Léa et Rémi. Ils s'aiment mais on entend rien de ce qu'ils disent et quand on entend, on comprend pas. Le voyage en amoureux de Rémi et Léa, c'est à Cassis, mais on continue quand même de s'emmerder. Ca chauffe un peu au restaurant, alors que Léa fait un peu sa jalouse en taclant Rémi sur ses choix pour Patricia et surtout Karine, qu'elle considère comme de jolies femmes comparées à elle. Rémi attise les braises en matant un peu alentours, c'est bon enfant.


Voilà mes chats des bois, semaine prochaine : bilan ! Je pense que beaucoup viendront célibataires car cette saison n'aura pas été des plus fructueuses...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kraby Krabette

  • : Le panier de crabes
  • Le panier de crabes
  • : Un peu de tout dans le même panier...
  • Contact

Recherche

Vieilleries