Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 10:00

Allez hop, regardons ce qui s'est passé dans l'épisode 6, chez Bruno, Annie, Philippe, Dany et Hugo.

logo-amour-pre


Chez Annie, Bernard a ramené un cadeau alors que Guy, fidèle à lui-même, s'est simplement ramené. "J'ai pensé que je te suffirais." Il n'aide personne pour préparer le repas et quand Annie évoque le programme du lendemain, Guy a soudainement très mal au dos, la kiné lui recommande le repos... Pour la vaisselle, même topo, il s'improvise maître d'ouvrage et donne ses précieux conseils à Bernard qui commence à fulminer (tout en gardant un calme olympien apparent, bravo !).

guy-et-bernard-annie-1.jpg

Le lendemain, alors qu'il faut s'y mettre, Bernard assure et Guy fait un peu pâle figure. La compétition reste cordiale mais bien présente entre les deux gars.

foins-annie.jpg

Après un épisode stressant avec les chevaux durant lequel Guy est parvenu à redorer son image, Annie défile devant ses admirateurs en habit de lumière. Bernard, subjugué, la mitraille.

annie-habits-moches.jpg

Le soir, Annie emmène ses amoureux dans son petit restaurant préféré. Guy fait beaucoup rire Annie alors qu'il refuse de partager son assiette. Au moment de demander l'addition, Guy souhaite payer mais insiste pour avoir une facture, dans le but de se faire rembourser plus tard. Il déclenche l'hilarité d'Annie et de Bernard, qui n'en reviennent pas.

au-resto-avec-annie.jpg


Bruno, Annie et Nancy, de retour des courses, arrivent enfin à la maison. Chacune découvre sa chambre, Annie est très enthousiaste et Nancy semble sur les dents, prête à repeindre sa chambre avec le sang de sa rivale. Pendant qu'elle a le dos tourné, Annie en profite pour offrir quelques cadeaux à Bruno après avoir bien vérifié que Nancy ne traînait pas dans les parages.

bruno-annie-cadeaux.jpg

Le matin, Annie s'est levée avant tout le monde, dans les starting blocks pour préparer un bon repas. Nancy continue de la snober. Même ambiance toute la matinée, jusqu'à ce que Nancy décide de se réveiller et d'ouvrir les hostilités.

annie-pacontent.jpg

Annie, en bonne guerrière, riposte direct en ajoutant un peu de chair fraîche au tableau pour faire tomber Bruno.

gambettes-annie.jpg

Attrapant l'occasion au vol, elle propose à Bruno de l'accompagner pour une course. Quand Nancy émerge de sa sieste, elle se retrouve seule et l'a bien mauvaise. Plus tard, pendant un atelier chocolat, Annie est d'humeur taquine et essaye de détendre l'atmosphère... en vain, Nancy n'est pas loin de lui péter la gueule. Qu'à cela ne tienne, Bruno s'amuse bien avec Annie sous les yeux d'une Nancy très très très agacée.

chocolat

Le soir venu, alors qu'Annie se prépare pour la soirée salsa, Nancy en profite pour se confier à Bruno. Lui avoue ne pas encore savoir à quel "sein" se vouer... :)


Du côté de chez Philippe, Pascaline découvre la maison, arrivée bien longtemps après Isabelle. Alors que Philippe et Isabelle préparent le repas, Pascaline observe mais ne participe pas.

pascaline-fout-rien.jpg

Appétit d'oiseau, elle ne mangera pas grand chose non plus, ce qui perturbe Philippe qui aime bien les grands repas... Le lendemain matin, Philippe tente de gaver Pascaline de café, pour ne pas qu'elle s'endorme sur ses lauriers. Après avoir mis les filles au travail, Philippe se sent détendu du slop pour aller coller des étiquettes sur ses bouteilles.

philippe-donne-la-main.jpg

Comme chaque midi, Philippe va manger chez sa môman Marie-Joseph en compagnie de son fils Tony. Ambiance de feu lorsque Tony balance sur l'émission : il avoue préférer être derrière l'écran que dedans, "je trouve ça un peu caricatural." En gros, pour Tony, c'est la honte. Philippe fait mine de rien mais il est un poil vexé.

philippe-caricatural.jpg

Pour dîner, Pascaline doit cuisiner. Philippe se méfie, ayant vu les piètres talents de son hôte. Isabelle se pointe en jogging moche et se sent obligée de se mettre aux fourneaux pour rattraper les dégâts. Pascaline, vexée, file se laver mais revient vite se moquer de l'accoutrement d'Isabelle.

isabelle-jogging.jpg

Quand, autour du repas, Philippe lance la conversation sur le délicat thème de la fidélité, Pascaline estime que les occasions rencontrées sont inévitables et qu'il faut concevoir que chacun aille voir ailleurs si ça lui chante, sans forcément tout dire à l'autre. Sa prise de position étonne Philippe, qui a quitté sa femme pour une autre. Isabelle ne partage pas du tout ce point de vue, pour elle l'infidélité est rédhibitoire. Alors qu'ensuite, Pascaline refuse de dire son âge et bloque carrément sur ce point, elle tente de changer de conversation.

infidelite.jpg

Ses attitude fuyantes sont un point très gênant pour Philippe.


Dans le Doubs, Dany a emmené Héléna et Sylvie au restaurant. Sylvie, qui met les bouchées doubles pour tester Dany, lui pose la question de la fidélité : "La fidélité c'est l'essentiel, si t'es pas fidèle, t'es pas en couple." Cette prise de position choque Dany et fait rire Héléna (pourquoi ?) : "Ca me choque un peu que tu penses ça..." Qu'est-ce qu'il croyait, que Sylvie s'attendait à faire des tournantes à la ferme auberge ?

sylvie-dany-fidelite2.jpg

Au petit matin, autour d'un petit déjeuner, Dany explique aux filles ce qu'il va falloir préparer à l'auberge. Ca saoûle un peu Sylvie. Devant un petit poulain tout juste né de la veille, Dany fait des gestes étranges.

le-poulain.jpg

Dany a prévu un tête à tête avec chacune de ses prétendantes. Sylvie passe en premier. Il lui avoue être très intrigué par elle, souhaitant qu'elle reste jusqu'au bout. Leur attirance "mutuelle" confirmée, Sylvie repart plus confiante. Elle et Héléna sont censées être pour le moment "sur un pied d'égalité" aux yeux de Dany...

sylvie-tete-a-tete.jpg

Au tour d'Héléna : Dany se lâche, avoue carrément sa préférence, son coup de foudre. Il la serre dans ses bras : "Depuis le début j'ai envie de faire ça." Ils partent main dans la main... Sylvie, le plan B au cas où Héléna lâcherait l'affaire, risque de tomber de haut.

helena-tete-a-tete.jpg


Chez Hugo, Yamina est la seule prétendante présente. Un peu surprise par la façon de vivre d'Hugo, Yamina clashe un peu avec Danielle, la môman. La mère qui s'occupe de tout ("oh ben tu sais, moi, je suis toujours là, alors"), les quantités impressionnantes à table, elle tombe de l'armoire. Pour elle, manger sain, équilibré et en quantités raisonnables, voilà ce que devrait faire Hugo... qui n'a pas trop l'air d'accord. L'ambiance est trop cool.

hugo-et-yamina.jpg

La mère d'Hugo balance : "Elle est un peu space hein, elle doit pas rester les deux pieds dans le même sabot!" Ah ben ça, c'est sûr que si tu la compares à ton fils empoté... Avec les vaches, Yamina est très amusante. "Elle me regarde avec ses cornes !!" "Imagine, elle me touche les fesses, là !" Hugo est mort de rire.

yamina-et-les-vaches.jpg

Dans le tracteur, Yamina est trop fan de la taille des roues : "C'est des grosses roues hein ! Enormes !!" Plus tard, alors qu'elle essaie de sonder Hugo pour savoir comment les choses avancent, elle se rend compte qu'Hugo est très peu bavard et que ça ne va pas fonctionner longtemps. Elle souhaiterait qu'il s'intéresse plus à elle mais Hugo reste éloigné. Déçue par les hommes, elle fait des généralités, ce qui coince avec Hugo. Avant d'aller au resto, elle s'explique sur ses réactions parfois excessives.

yamina-sexplique.jpg

Pour sa soirée au restaurant avec Hugo, Yamina se fait belle (c'est un échec je dois le dire).

yamina-maquillage.jpg

Après un bon apéritif, l'ambiance s'apaise et Hugo se livre un peu plus à Yamina. Les deux se rapprochent et partagent leurs histoires communes.


C'est tout mes petits calamars frits, vous retrouverez les prochains épisodes de l'émission à mon retour soit seulement dans 15 jours !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Éric G. Delfosse 15/08/2012 18:40


Des calamars frits ?


Miam... J'adore... Avec une sauce tartare.


Mais je n'en mange plus.


En guise de protestation !


C'est que je me suis retrouvé marié, moi, à cause de calamars frits !


Et divorcé six ans plus tard... Mais les calamars n'avaient rien à voir dans le divorce...


 


Tu as deux secondes ?


Je t'esssplique...


Dans les années 1990 et des brouettes, une de mes amies, Françoise, m'invite à souper. Au menu, des calamars...


J'arrive, je sonne, pas de réponse, bon, bin, je rentre chez moi, tant pis.


Et le lendemain, j'apprends que Françoise avait bu "un verre", qu'elle s'était endormie (et ne m'a pas entendu sonner), qu'elle a donc décidé quand elle s'est réveillée de manger sans moi,
qu'elle a mis ses calamars dans une casserole avec de l'huile, et qu'elle s'est ... rendormie.


Résultat : huile en feu, calamars en feu (frits, on avait dit, pas flambés !), cuisine en feu (pas de dégâts corporels heureusement), et déménagement de Françoise vers un appart pas cramé.


Quelques semaines plus tard, en allant rendre visite à Françoise, je rencontre une voisine, Stéphanie, abandonnée par son mec.


Au fil des semaines, nous faisons connaissance, je l'aide pour plein de trucs, nous devenons intimes (non, pas à ce point-là), et elle me présente une de ses copines ... que j'épouse en 2000 et
dont je divorce en 2006.


Tout ça pour des µ£@#&$ de calamars frits !  

Kraby Krabette

  • : Le panier de crabes
  • Le panier de crabes
  • : Un peu de tout dans le même panier...
  • Contact

Recherche

Vieilleries