Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 18:32

Aujourd'hui, c'est Dimoche (moche).

Voici une idée marketing de très bon goût.

guaranteed-good-times.jpg

A consommer avec modération. [vu sur Failblog]

Repost 0
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 18:00

Voici l'épisode 11 les canards ! Aujourd'hui, c'est Jo et Rémi, Thierry, Philippe et Annie qui vont conclure... ou pas !!

logo-amour-pre


Ca démarre fort en Bretagne, côté Rémi : ses deux prétendantes ont été fortement invitées à partir. Karine s'apprête à voyager en petite robette, talons de douze et manucure parfaite, on ne change pas une équipe qui gagne.

karine-talons.jpg

Elle regrette de partir dans un climat tendu et froid. Patricia, elle, ne comprend pas que Rémi pense s'être trompé de personne : "Pourtant, on était comme sur les photos..." oui, c'est ça Patricia, vous êtes restées toutes les deux immobiles et parfaitement maquillées, pas un poil d'aisselle qui dépasse, un vrai 10x15 en papier glacé. Au moment des adieux, Rémi leur fait la bise. "Allez au revoir." C'est simple et direct. Chez Jo, Rémi débarque pour sortir à quatre en ballade. Mais Léa a toujours trop mal aux yeux et préfère rester tranquille à la maison pour être en forme le soir. Qu'à cela ne tienne, Rémi emmène Jo et Céline avec lui... bad point Rémi, tu eus pu rester seul en la bonne compagnie de Léa, même aveugle (ç'aurait même pu être un avantage pour toi mais passons).

lea-balancoire.jpg

Sur l'île, Céline joue les entremetteuses, encore, et aide Rémi à choisir un petit cadeau souvenir pour Léa. Ils optent pour un petit carnet de notes au nom de Léa, ouh comme c'est choumignoncroquignolet. A son retour, Rémi part discuter dehors avec Léa. Il lui offre son petit cadeau, elle lui fait la bise... Avec timidité, ils évoquent leur attirance commune.

remi-et-lea.jpg

Rémi, trop pressé, lui suggère de foncer : "on fait quoi, on peut se voir rapidement ?" Elle lui dit que faire un peu plus connaissance, c'est déjà un bon début...

le-chat-et-le-veau.jpg

Alors que le départ de Céline est imminent, elle ressent une certaine tristesse à l'idée de quitter l'exploitation bretonne où elle a trouvé des amis. Mais elle ne perd pas le nord, elle pense à laisser sa petite annonce : si vous n'avez pas peur (ou que vous êtes sourd), écrivez-lui !

celine-annonce2.jpg

A l'heure de partir, Léa prend conscience que sa rencontre avec Rémi lui a redonné confiance en elle et en l'amour. "J'avais dans l'idée que je ne pouvais pas plaire et je me rends compte que c'est possible." Léa, quand elle sourit, elle est trop mignonne (ça lui va largement mieux que son air triste).

lea-sourit.jpg

"Je me sous-estime trop et je me rendais pas compte des opportunités que je pouvais avoir. Cette émission m'a ouvert les yeux." Oui, c'est le cas de le dire, tellement qu'elle a failli en mourir, de ses yeux !


Dans les montagnes jurassiennes, Pascaline soufflait le chaud et le froid et commençait à taper sérieusement sur les nerfs de Philippe. Comme elle ne fout volontairement rien de ses dix doigts, elle reste lire un bouquin pendant que Philippe part dans les vignes avec Isabelle. Là, il trouve le courage de lui en dire plus sur l'avancée de leur non-relation : il ressent de l'amitié, rien de plus. "J'ai décidé de continuer avec Pascaline." Philippe est donc têtu et suicidaire, cool !

philippe-ne-choisit-pas-isabelle.jpg

Dans son coin, Pascaline tire la tronche, inquiète du long moment passé entre Philippe et Isabelle. Dès qu'il rentre, galvanisé par sa discussion avec Isabelle, il fonce annoncer à Pascaline qu'il souhaite continuer avec elle. Elle doute un peu de sa sincérité (l'hôpital et la charité, hein) car il n'y a pas eu de démonstration particulière, mais allons-y, roulons-nous des pelles.

philippe-et-pascaline.jpg

Avant de fêter ça en picolant comme des foufous, Pascaline monte chercher Isabelle pour fanfaronner un peu. Isabelle était en train de trier son xanax et son lexomil par taille et par couleur, un sur deux toutes les heures et ça ira.

pascaline-et-isabelle.jpg

Isabelle garde le sourire et reste aimable bien que déçue. Pascaline a du mal à concevoir que ça puisse exister. Elle aurait certainement préféré qu'Isabelle fonde en larmes et se roule par terre de jalousie. Mais tout n'est pas fait : à chaque geste de Philippe envers elle, Pascaline esquive, lâche la main, cherche une pirouette... En soirée, alors que les copains sont heureux d'apprendre que Philippe a trouvé une amoureuse, réclament un bisou, qu'elle refuse ca-té-go-ri-que-ment. Refroidissement de l'ambiance assuré.

le-bisou-le-bisou2.jpg

Le lendemain matin, les retrouvailles sont... spéciales. Pascaline est fuyante et esquive le bisou de bonjour de Philippe. Que s'est-il passé ?

pascaline-esquive.jpg

Une fois seul avec elle, il lui demande, cash : "T'as participé à l'émission c'est pour passer à la télé ou pas ?" Elle reste sans voix et bafouille, ne sachant pas comment avouer qu'en réalité elle n'en a rien à faire du vigneron. Philippe a du mal à digérer ce qu'elle lui dit, qu'elle doive faire "un effort" pour lui donner la main, par exemple. Il préfère tout arrêter là et Pascaline, vexée comme un pou, part faire sa valise. Isabelle, lucide et franche, lui rappelle, même si ça lui fait de la peine : "t'avais pas remarqué qu'elle était comme ça ?" Alors que Pascaline manque de s'écraser la tronche dans les escaliers, elle raconte comment, la veille, Philippe s'est pointé dans sa chambre et qu'elle, "bêtement", l'a suivi. Pour se faire jeter ensuite. Elle ne se rend pas compte que c'est elle, à jouer les mystérieuse sainte-nitouche fuyante, qui a convaincu Philippe que c'était du bluff et que ça n'irait pas bien loin. Philippe se prend un majestueux vent frais, vent du matin comme Pascaline sait décidément les coller : "J'te fais un bisou quand même" ; "Nooon, non non, allez !" et se barre dans son Alpine.

pascaline-vent.jpg


Dans l'Eure et Loir, Annie rigolait bien avec Bernard le gentil, aux dépends de Guy l'orgueilleux qui pensait avoir tout gagné dès le début. A trop vouloir faire le malin, il s'était retrouvé le dindon de la farce... Alors qu'il boude dans un café, Annie et Bernard s'apprêtent à retrouver Christian, l'ami d'enfance qui l'avait reconnue à l'écran et lui avait écrit. Les retrouvailles sont émouvantes, câlin bisou et larmes mais pas touche Annie, Christian est un homme marié et sa femme veille au grain !

annie-et-christian.jpg

Alors que Guy ramène sa fraise, croyant se rapprocher d'Annie, elle lui fait comprendre qu'il doit tout simplement s'en aller. Guy devient lourd mais Annie finit par en avoir par dessus le chapeau et se casse sans le laisser finir sa phrase. Royal.

guy-degage.jpg

On ne le reverra plus. Bernard, super content de la décision d'Annie, est aux anges alors que dans la voiture, ils écoutent la chanson préférée d'Annie qui parle d'une chanson triste. Logique. En société, Bernard fait le spectacle devant les connaissances d'Annie. Un discours et toute l'assistance est à ses pieds.

bernard-discours2.jpg

Le lendemain, Bernard pense à son départ et commence à flipper car il s'est beaucoup attaché à Annie. Elle, balise carrément à l'idée d'aller s'enfermer dans un appartement parisien.

bernard-pleure.jpg


Bruno qui était resté seul avec Annie, commence sérieusement à tomber sous le charme. Tous les efforts d'Annie n'auront pas été vains ! Elle redoute l'heure du départ mais quand faut y aller...

bruno-et-annie.jpg

Rien à dire sur ce couple qui n'en est pas encore officiellement un. La suite au prochain épisode, chez Annie !


Dans la Manche de Thierry, Annie (l'autre), se sentait bien au chaud. Ce matin, il a décidé de l'emmener faire un tour en montgolfière, qui semble être l'attraction à la mode de cette saison. Souvenez-vous : alors que jusqu'ici on s'émerveillait de tours en tracteur, les agriculteurs de la saison précédente, un peu blasés, génération désenchantée, tout ça (tout est chaos, à côté), emmenaient leurs prétendantes faire des tours en calèche, faisant grimper en flèche les actions d'Omar Sharif. Annie et Thierry s'apprêtent donc à s'envoyer en l'air en respirant de l'hélium dans "un tout gros ballon !!". Âmes sensibles s'abstenir, cette scène a retourné plus d'un estomac et est bien sûr passée au zapping.

bisou-beurk.jpg

Quel goulu ce Thierry !! Comme c'est la dernière journée d'Annie à la ferme, il est bien triste de voir partir sa petite femme et préfèrerait la garder avec lui... Mais Annie précise que c'est pour mieux revenir !

thierry-et-annie-jouent2.jpg

Sur le quai de Villedieu-les-Poêles la désormais célèbre, la séparation est pire que difficile. Thierry ne parvient pas à quitter son amoureuse...

adieux-thierry-et-annie.jpg


Mon cadeau bonus du jour : la tête de héron cendré de Bernard !!

bernard-poule.jpg

Repost 0
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 11:18

C'est parti pour le résumé de l'épisode 10 de l'Amour est dans le Pré ! Qu'est-ce qui se fricote du côté de chez Jeanne, Pierre, Dany, Bertrand et Michel-Edouard à la veille du départ de la ferme de leurs prétendant(e)s ?

logo-amour-pre


Dans le Gers, Pierre et Frédérique commençaient une jolie histoire à deux. Pierre est follement amoureux, Frédérique est conquise mais pas amoureuse car "on ne peut pas être amoureux en 3 jours".

pierre-et-frederique.jpg

"Cette petite, je l'ai dans la peau." Au restaurant, Pierre se livre complètement à Frédérique : "Je suis en train de basculer complet", "J'espère que c'est réciproque..."

pierre-et-fred-au-restau.jpg

Le matin, alors que Frédérique se brosse les dents, Pierre prend conscience que c'est une pratique importante dans la vie... Last but not least, dernière présentation importante : Frédérique rencontre le père de Pierre.

les-choses-anciennes.jpg

Autour d'un dernier petit repas, Pierre invite Frédérique à rester un jour de plus. Ce n'est donc pas fini pour eux deux, on les retrouvera dans le prochain épisode.


Chez Jeanne au Pays Basque, l'ambiance était à la grosse compétition entre Lucien et Jean-Marie. Comme pour le moment il ne se passe rien de palpitant, voilà une photo d'Ellande qui chante à table, et la bouche pleine ! Amies du glamour au jus de cuisson, régalez-vous.

ellande.jpg

Lucien, pour plaire à Jeanne, consent à manger du fromage avec de la confiture dessus. Lucien est bien motivé car aucun mec ne me ferait manger du fromage de chèvre ou de brebis, même avec la meilleure confiture du monde dessus. Alors qu'il se retrouve en tête à tête avec Jeanne, elle lui annonce, le rose aux joues et regardant ses pieds, qu'elle le choisit pour continuer l'aventure.

jeanne-choisit-lucien.jpg

Elle lui dit tout ça sans même le regarder (ce que je trouve très agaçant) alors que lui la dévore du regard, prêt à lui rouler des pelles pleines de tous les fromages du monde.

jeanne-et-lucien.jpg

Lorsque Jeanne annonce la nouvelle à Jean-Marie, il est forcément déçu mais reconnaît que c'était mal barré. Lucien, toujours sympa, commence à faire de grands projets et discute devant lui de ce qu'il voudrait faire avec Jeanne. Gêné, Jean-Marie préfèrerait quitter la table, Lucien en rajoute : "Pourquoi, tu es malheureux ? Tu es déçu à ce point là ?"

jm-deception.jpg

Jean-Marie reste tout de même chez Jeanne jusqu'au lendemain, jour prévu du départ des prétendants. Un moment seul avec Jeanne, Lucien réclame un bisou. Celui-ci dure un quart de millième de seconde, j'ai eu du mal à capturer l'image pour vous, applaudissements requis.

le-bisou.jpg

Alors que les meilleurs ennemis partent ensemble pour l'aéroport, Jeanne fait des bisous basques par la fenêtre au conducteur. Jean-Marie cherche une corde au fond de la boîte à gants.

adieux-jeanne-lucien.jpg


En Charente, Brigitte et Josiane, fatiguées du comportement de Michel-Edouard, décidaient de partir sans demander leur reste. Le matin, alors que Josiane prend définitevement la route, Brigitte avoue vouloir tenter une dernière fois de percer la carapace du grand timide. Les deux femmes se séparent donc, Josiane soulagée de laisser à Brigitte cette bien lourde tâche.

josiane-part-de-charente.jpg

Michel-Edouard appelle l'hôtel où loge Brigitte, en trouvant le numéro dans l'annuaire, et lui demande où elle est. Je me demande si Michel-Edouard est con ou juste idiot. Lorsqu'il la retrouve, ils ont une sérieuse discussion au sujet des évènements passés. "Moi, quand je pars à me bloquer comme ça..." Michel-Edouard confirme à Brigitte qu'il est comme ça point, ça ne changera jamais. Celle-ci se rend compte avec tristesse qu'elle ne s'arrêtera jamais de ramer si elle reste avec lui. Dans un dernier espoir, elle lui tend une énorme perche, à laquelle il reste insensible et muet : "Tu saurais montrer des sentiments envers quelqu'un... moi ?" Le mutisme de Michel-Edouard finit d'achever la pauvre Brigitte.

brigitte-laisse-tomber.jpg

Effondrée et déçue de voir qu'aucune évolution n'est possible, elle récupère sa valise et s'en va, abandonnant Michel-Edouard a son sort.

brigitte-pleure-et-sen-va.jpg

Sur le quai de la gare, Michel-Edouard s'imagine qu'il va recontacter Brigitte et la revoir bientôt. Tout ne semble pas perdu car Brigitte lui suggère de monter dans le train...


Chez Bertrand, on voit Justine sortir de la chambre de Bertrand pour aller se cacher dans la sienne. Les deux coquins ont dormi ensemble et Bertrand assure qu'"il ne s'est rien passé, on a échangé quelques bisous"... Elle, sur Twitter, nous donne la clé de ce mystère : "Normal que mon lit soit vide, je n'étais pas dedans." Bon, bon.

reveil-chez-bertrand.jpg

Alors qu'il lui demande si elle pourrait venir vivre là, elle lui répond que oui, bien sûr, c'est à deux heures de train et il "faudra prévoir un budget train" : Justine ne quittera jamais Paris pour venir vivre avec Bertrand, ce sera son plan week-end à la campagne. Quelqu'un a dit que l'amour rendait aveugle ? Au restaurant, il présente sa belle à sa mère qui mène tout de suite l'enquête, pendant que Bertrand fait le pître avec cet air con qu'il sait si bien se donner.

bertrand-moman.jpg

Pour la mère de Bertrand, Justine a tout ce qu'il faut pour plaire : "Elle est blonde, elle est belle, est gentille..." OK, rousses et brunes, partez vous pendre, il faut être blonde pour plaire. Blindée de fond de teint, accessoirement, c'est encore mieux, vous augmenterez vos chances avec les belles-mamans mal maquillées ! Justine nous dit avec ses yeux de cinglée qu'elle a besoin de temps pour croire en la sincérité de Bertrand, même qu'elle ferait presque peur...

justine-sorciere.jpg

Bertrand, lui, est tellement amoureux transi, au point de pleurer en pensant au départ de sa blonde, qu'il me fait de la peine. Le lendemain, alors que l'heure du départ approche, Justine a la bonne idée de dire à Bertrand qu'elle ne ressent pas les mêmes choses que lui, ce qui lui colle une bonne claque dans la gueule. Sur le quai, Bertrand peine à la lâcher.

justine-gare.jpg

Elle, a plutôt hâte de rentrer faire des sous avec sa nouvelle notoriété, demander 5000€ par interview ou 10000€ par apparition dans une boîte de nuit, ou encore clasher ses "amis" de l'Amour est dans le Pré sur Twitter chaque lundi soir...

justine-texto.jpg

C'est l'histoire d'une marmotte et d'une tablette de chocolat.


Dans le Doubs, Dany se retrouvait en amoureux avec Héléna. En ballade, il formulent des voeux en jetant des sous dans une fontaine. Je pense qu'Héléna a souhaité que Dany change de coupe de cheveux et d'accent.

fontaine-voeux.jpg

Héléna se projette déjà avec ses enfants dans la vie de tous les jours avec Dany. En bon gros lourdingue, Dany balance à chaque apéro : "Comme dirait Karine Lemarchand, à l'amour !" Il rappelle à Héléna : "Tu sais très bien que si tu veux vivre quelque chose avec moi, t'as pas le choix de déménager", ambiance love. Dany tente de s'inviter dans le lit d'Héléna : "Je dors dans ta chambre ou tu dors dans la mienne ?" - "Je dors dans la mienne et tu dors dans la tienne !" Et bim, prends ça, vilain cochon des montagnes. Arrivés à la chambre d'Héléna qui, rappelons-le, dort dans le gîte, sous un toit différent de celui de Dany, il tente une fois de plus de rester et insiste un peu lourdement. Dommage, Héléna ne lâche pas, elle a des principes (elle pense même qu'il plaisante tellement il est lourdingue avec sa tête de malheureux). Je conseille donc à Dany de dormir sur le dos cette nuit. Le lendemain matin, Héléna prépare sa valise avec émotion. "Je pense qu'aujourd'hui je suis amoureuse de Dany." "Je voudrais lui dire "je t'aime" avant de partir."

helena-amoureuse.jpg

Au moment du départ, le mot est lâché, tout le monde se détend du périnée et se roule de la galoche à tour de bras. Pour garder ce moment intime en mémoire avec tout ce qu'il a de plus romantique, Dany ajoute : "Si ça va pas, tu m'appelles hein, on s'appelle on s'fait une bouffe !". Et voilà, comment ruiner un beau souvenir et passer au zapping de canal. Quand Héléna part, elle ne voit pas le petit Dany-démon qui s'est caché dans sa voiture.

adieux-dany-et-helena.jpg

Une fois seul, Dany craque parce qu'il a vraiment un pull moche (copyright-vanne Rouquin).

pull-moche.jpg


Voilà mes petits loukoums au beurre de cacahuete, avec l'épisode d'hier dont je vous parle cette semaine, je serai ENFIN à jour !! Salut !

Repost 0
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 11:13

J'ai décidé que le lundi matin était un moment de la vie bien trop difficile pour le passer dans le silence.
Un peu de musique donc, pour danser, seul ou à deux.


gainsbourg-vie-heroique-le-film-photo1.jpg

Aujourd'hui, alors que j'ai pu voir hier le superbe film de Joann Sfar, Gainsbourg, (Vie Héroïque), j'ai envie d'écouter encore une fois La Javanaise, chanson écrite par Serge Gainsbourg pour Juliette Greco. Dans le rôle de l'homme à tête de chou, Eric Elmosnino est bluffant, parfait. Ci-dessous, le vrai, avec Jane Birkin.

Bonne journée.

Repost 0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 11:20

Aujourd'hui, c'est Dimoche (moche).

A Rouen il fait trop trop beau, je ne reste pas devant mon pc, allez goudebaille !

618473482.png

Comme on dit, mariage pluvieux, mariage heureux. [vu sur Lolannonces]

Repost 0
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 15:57

Eh oui c'est une semaine spéciale foin et bottes en caoutchouc, il faut bien ça pour rattraper le retard des vacances... Aujourd'hui, on va voir si Hugo, Thierry, Bruno, Solange et Philippe s'en sortent.

logo-amour-pre


Chez Bruno, Annie était très forte au jeu de la séduction et Nancy n'avait pas les armes pour lutter. Ce matin, elle annonce donc à Bruno qu'elle va partir pour des "soucis de santé". Nancy est verte de jalousie face au succès d'Annie et fait cacamou dans son string, voilà tout !!

nancy-s-en-va.jpg

Bruno s'en bat carrément la couette tandis qu'Annie s'en frotte les mains, "pour moi, ça sera plus simple !".

annie-contente.jpg

Le champ n'est pas libre pour autant. Bruno se renferme un peu, sûrement mal à l'aise de se retrouver tout seul avec Annie. Le soir, une grande fête est prévue avec des amis. Annie s'intègre très vite et les potins vont bon train.

les-amis-de-bruno.jpg

Bruno se détend donc et commence à voir plus loin avec Annie, même s'il trouve qu'elle en fait un peu trop. Un cadeau par jour, c'est vrai que c'est pénible, enfin ! Un petit déhanchement de la belle et c'est oublié.

bruno danse

Après avoir fait aussi ses preuves avec les greffons de vigne, Annie n'a plus aucun défaut aux yeux de Bruno.


Dans le Jura, Philippe se prenait la tête avec une Pascaline râleuse et mollasse, alors qu'Isabelle se montrait plutôt facile à vivre. Se retrouvant seules à la tâche, les deux filles échangent leurs impressions sur le vigneron. Pascaline n'a qu'une critique : elle ne le trouve pas assez dans la séduction. "J'ai pas l'impression qu'il nous drague vraiment". Isabelle profite de ce moment pour quand même replacer un contexte de compétition et de rivalité.

isabelle-et-pascaline.jpg

Du coup, lors du picnic organisé par Philippe, les filles se balancent piques et remarques pour bien lui faire comprendre qu'elles se battent pour lui. Philippe ne sait toujours pas s'il a une préférence.

picnic.jpg

Le soir, à table encore, Philippe cherche à connaître leurs défauts. Alors qu'Isabelle reconnaît s'emporter facilement, Pascaline se braque une fois de plus. Elle n'a pas de défauts, évidemment. "Pourquoi tout lui dévoiler ?" se demande-t-elle. Je suppose que c'est pour qu'il te connaisse mieux et ait envie de te garder, connasse ?

pascaline-conne.jpg

Cette tête à claques commence à courir sérieusement sur les nerfs de Philippe. Pourtant, il sait qu'il ne gardera pas Isabelle, pensant que cette femme cultivée et active s'ennuirait avec lui. Un petit moment de détente dans le jacuzzi... qui dure très peu de temps. Philippe explique qu'une amitié s'est créée et qu'il aimerait garder contact, Pascaline la pète-couille contestataire refuse : "Tu m'auras pas voulue, tu m'auras pas !" Reloue.

pascaline-jacuzzi.jpg

Philippe profite que Pascaline est partie préparer sa voiture pour une virée à deux pour expliquer à Isabelle qu'il ne se passera rien de plus avec elle qu'une grande amitié. "Je trouve que tu as une classse et je suis loin d'avoir les qualités que tu as." Isabelle se prend un gros râteau mouillé mais ne le comprend pas encore.

philippe-vire-isabelle.jpg

Dans la petite Alpine bleue de Pascaline, Philippe fait pipi dans sa culotte car elle conduit très à gauche, voire carrément en contresens.

folle-du-volant.jpg

Philippe reste très indécis.


Au pays de Thierry, l'amour bat son plein avec Annie. Bénédicte avait décidé de rester quand même un peu pour tenir la chandelle et éponger les litres de bave mais là c'est trop, il faut rentrer. A la gare (sûrement celle de Villedieu-les-Poêles, toujours), Thierry lui dit : "Bon j'vais te laisser, faut qu'j'vais traire". Bénédicte est bien triste car ayant passé une nuit folle et endiablée avec Thierry, elle pensait avoir gagné la partie. Mais les jambes en l'air ne font pas tout ! Adios Bénédicte.

adios-benedicte.jpg

Une fois seuls en amoureux, Annie se sent comme un poisson dans l'eau et Thierry a des idées coquines : "Allez, on va aller frotter les mamelles, c'est là que j'aime bien mettre les mains !". Il fait déjà des plans sur la comète : "On a envie de construire un enfant". Peut-être ses parents ne lui ont-ils jamais appris qu'un gosse ne se fait pas en lego. En tout cas, monsieur Thierry voudrait un garçon, parce qu'il ferait sa fierté et il pourrait l'emmener dans le tracteur et dans le camion. Bien bien bien, sachez qu'une petite fille peut faire tout ça aussi.

thierry-et-sa-moman.jpg

Thierry et sa maman font les mêmes grimaces à la télé (avec plus ou moins de dents). Alors que l'heure du départ approche pour Annie, Thierry voudrait bien la garder un peu plus encore. Il lui offre une nuit à l'hôtel pour lui offrir "encore plus de plaisir". Alors qu'ils mangent du sorbet aux huîtres, Thierry est surpris : "C'est la première fois que je dégusse". En découvrant la chambre d'hôtel, il s'exclame : "Ouah, ben on va bien se reposer !" et, en se déshabillant : "On va aller faire un petite douche ?"... Belle soirée en perspective pour Annie qui n'en demandait pas tant !

Thierry-DSK.jpg

Le lendemain, les amoureux vont faire un tour en bateau. Thierry n'est pas rassuré car il n'a jamais pris la mer et ne sait pas nager. Pendant qu'Annie lâche sa galette à l'arrière, Thierry est trop fier de prendre les commandes : "Ah c'est beau, flâner comme ça su' la flotte !". Il découvre la joie de faire des ricochets, avec des beaux cailloux : "Ils sont beaux les cailloux. C'est vraiment des beaux cailloux hein." Thierry est heureux et c'est bien tout ce qui compte.

bateau-thierry.jpg


Sur l'Île de Beauté, au milieu des chiens morts (ça devient presque effrayant...), Solange apprenait à connaître Cyril le végétarien et Christophe le bon vivant.

chien-mort.jpg

Solange a décidé de voir chacun de ses prétendants en tête à tête pour les cibler un peu plus. Cyril, avec tact, lui demande : "Tu serais motivée à faire un peu de sport aussi ? C'est pour savoir si tu serais prête à faire des efforts sur ton physique, perdre un peu de poids..." Solange reste calme, bravo. Cyril sera donc décapité dans son sommeil. Ils s'accordent sur le fait que Cyril est un copié-collé du père, super pour une relation Oedipienne !

solange-et-cyril.jpg

Quand vient le tour de Christophe, il arrive à tirer son épingle du jeu et faire dire à Solange qu'éventuellement, un week-end à deux, chez lui...

solange-et-christophe.jpg

Le lendemain, alors que Christophe redoute le moment du départ, Solange a l'air de ne plus en avoir grand chose à faire. Pressée d'être tranquille chez elle sans personne d'autre que Pôpa Georges pour l'emmerder, peut-être. Elle annonce sa décision à Cyril : il n'y a pas "le petit truc". Lui, caché derrière ses affreuses lunettes orange, est bien déçu et tente une dernière carte, rester amis et voir si quelque chose en sort... Solange n'a pas l'air si enthousiaste.

cyril-rateau.jpg

Au tour de Christophe, l'annonce est la même : "Ce que je ressens pour toi, malheureusement ce n'est pas un sentiment amoureux." Christophe est triste, "ça collait à 85%". Du coup, il envoie un texto à son plan cul pour s'assurer un retour chaleureux.

christophe-rateau.jpg

Mais le plus déçu, c'est certainement Pôpa Georges. Pendant ce temps-là, à leurs pieds, le cadavre du chien mort gît toujours par terre depuis la veille et personne ne semble s'en préoccuper.

chien-mort-bis.jpg


En Gironde, Hugo s'arrachait le peu de cheveux qui lui restaient face à Yamina, marrante mais compliquée, sympa mais chiante et pleine de principes. Triste ambiance le matin : Yamina, opérée 10 jours auparavant, manque de repos et souffre trop. Elle rentre donc chez elle sans savoir si l'aventure ira plus loin avec Hugo qui, lui, n'abandonne pas l'idée d'aller à Aix-en-Provence la voir. La séparation est sèche, pas d'embrassade, pas de câlin, un simple "merci d'être venue, bon retour", "merci, au revoir"...

yamina-s-en-va.jpg

Hugo attend donc de nouveaux courriers pour trouver une fille normale :)


Voilà mes licornes de bavière, à la prochaine pour l'épisode 10 !

Repost 0
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 18:04

Allez zou, regardons vite l'épisode 8 de l'Amour est dans le Pré ! Qu'est-il advenu de Jo, Rémi, Annie, Patrice et Dany dans leur quête respective du grand Amour ?

logo-amour-pre


En Bretagne, on retrouve Rémi et Jo, les jumeaux. Chez Rémi, les deux citadines invitées se préoccupent plus de leur fond de teint et de leurs bottes à talons.

chez-remi-maquillage.jpg

Quand Rémi annonce le programme de la journée, traite puis grande ballade à vélo, il découvre avec effarement que ses prétendantes n'ont apporté que des escarpins et aucune tennis, basket, chaussure plate, rien... L'idée d'une activité sportive semble même étouffer le faible pouls qui leur restait. Rémi, franchement saoûlé, décide de ne plus parler du tout.

jo-ptit-dej.jpg

Pendant ce temps-là, chez Jo, l'ambiance est déjà plus enjouée bien que toujours assez silencieuse, avec Léa la sage et Céline la folle. A la traite, les deux filles continuent d'assurer alors qu'avec Rémi, la journée prend des airs de rentrée scolaire pour Patricia et Karine qui regardent le tableau avec l'air dubitatif d'un littéraire face à un cours sur le théorème de Pythagore.

pythagore.jpg

Les deux filles commencent sérieusement à se demander ce qu'elles font là. Rémi ne s'intéresse pas vraiment à elle mais elles, s'intéressent-elles vraiment à la vie de Rémi ? Lors d'une réunion de boulot, Céline et Léa restent autour de Jo et Rémi, Léa semblant même se rapprocher de Rémi ! Les deux perruches sirotent leur café et observent la scène de loin, pensant déjà à leur prochaine commande Sarenza.

lea-remi-jo-et-celine.jpg

Alors que Rémi sort ses filles en ville et les emmène au restaurant, elles en profitent pour lui faire comprendre qu'il a peut-être mal choisi ses prétendantes. Lui leur balance que le maquillage et les talons, pour aller à la traite, c'est éventuellement un peu superflu, voire complètement cruche.

exlication-remi-restaurant.jpg

Du côté de Jo, comme Léa est mourante des yeux, Céline se prépare à une sortie en canoë en tête à tête avec son agriculteur. Ayant peur de l'eau, celle-ci n'est pas bien rassurée et, pour une fois, ne l'ouvre pas trop trop.

lea-ophtalmo-et-celine-canoe.jpg

Ce qui devait arriver arriva. Dans un petit cri ridicule, Céline tombe à l'eau en essayant de monter dans la canoë... ce qui fait beaucoup rire Jo. Elle, trempée et gelée, retente sa chance après avoir enfilé des vêtements secs.

et-plouf.jpg

Une fois en sécurité sur la berge, Jo avoue à Céline avoir une petite préférence pour Léa, sans pour autant avoir eu de déclic amoureux. Céline, folle de chagrin, veut se rejeter à l'eau sans même enfiler son gilet de sauvetage.

celine-soulagee.jpg

Le soir venu, Rémi et Jo échangent sur les évènements passés. Jo comprend le désarroi de son frère face à deux prétendantes complètement en décalage avec leur monde et lui explique à son tour que, malgré sa préférence pour Léa, il pense que ça n'ira pas plus loin. Apprenant cette "bonne" nouvelle, Rémi se sent libre d'avouer à son frère que Léa lui plairait, à lui. Avec le feu vert de Jo, c'est peut-être finalement Rémi qui s'en sortira le mieux !

jo-donne-son-feu-vert.jpg

Le lendemain, Patricia et Karine sachant désormais que Rémi ne les gardera pas, n'ont aucune envie d'aller aider à la ferme. Belle attitude. A la place, elles décident de faire un peu de ménage chez leur hôte, ce qui est déjà mieux que rien. Ultime déception pour Rémi, qui avait prévu un aprem accrobranches : impossible en talons, eh oui ! Après avoir dû annuler le vélo, c'en est trop pour Rémi : l'heure est au règlement de comptes, chacun en prend pour son grade. Il décide de rester seul tout l'après-midi.

remi-se-fache.jpg

Jo, lui, fait un tour sur la plage avec Céline et Léa. Un peu seul avec Léa, il l'écoute lui avouer qu'elle n'a pas eu le déclic pour lui, mais qu'éventuellement, avec Rémi... Comme les grand esprits se rencontrent !! Du coup, il se retrouve à jouer les entremetteurs pour son frère. Léa, toujours prévenante, s'assure d'abord que ça ne gênerait pas Jo de voir son frère trouver l'amour alors que lui reste sur la touche.

lea-et-jo-sur-la-plage.jpg

De retour à la ferme, il court annoncer à Rémi que c'est bon, il a un ticket. Rémi décide donc de congédier ses deux boulets maquillés sans plus attendre. Surprises par cette annonce un peu froide mais soulagées, elles filent sans demander leur reste.

remi-dit-goudebaille.jpg

Autour d'un dîner à quatre où, du coup, Karine et Patricia ne sont évidemment pas conviées, Rémi attend avec impatience de pouvoir dire à Léa combien il rêverait d'aller lui chatouiller la trachée. Malheureusement toujours incommodée par son problème aux yeux (quelle idée aussi de se coller des lentilles dans l'oeil, pourquoi pas du cassoulet!), Léa ne fait qu'une brève apparition avant de retourner dans sa grotte. Avec le tact d'un lombric tétraplégique, Rémi aborde le sujet devant tout le monde : "Tu vois, je suis tout seul ce soir." Hum hum... Jo, qui a hérité de la même délicatesse, tente de faire dire à Léa qu'elle s'intéresse à Rémi. Tétanisée par la timidité et extrêmement gênée, Léa court se planquer.

lea-genee.jpg

On ne pousse pas un timide, les garçons, on laisse le temps faire les choses et, surtout, on le fait dans l'intimité et pas devant tout le monde sous les projecteurs. Faut tout leur apprendre !!! Une fois Léa partie, Céline essaie d'en savoir plus sur les attentes de Rémi et explique surtout que parfois, un peu de subtilité ne fait pas de mal.


Dans le Doubs, Dany jouait double-jeu en faisant croire aux deux filles qu'il souhaitait qu'elles restent toutes les deux et que chacune lui plaisait. Mais face à Héléna, il avouait clairement sa préférence, laissant à Sylvie la place du pis-aller... Le jour de l'anniversaire de Dany, les filles s'affairent aux préparatifs pendant que Dany donne ses consignes. Il fait moins le malin quand il s'agit de monter dans une montgolfière... Je ne donne pas cher des fonds de caleçon du barbot. Après quelques minutes de vol (sur place...) sur une musique Pixar, Dany retrouve de l'oxygène (sûrement inspiré par Héléna qui a piqué un peu d'hélium pour en mettre dans ses seins) et lance un magnifique : "C'est géniôle !!". Quel joli accent fin, raffiné, sexiouioui.

montgolfiere.jpg

Après un spectaculaire spectacle avec un monsieur qui ne sait pas par quel côté sauter sur son cheval, c'est l'heure de picoler. Sylvie et Héléna font le service pendant que Dany fait le larron. L'après-midi, Dany emmène les filles faire un tour en tricycle au son de "Born to be Wild"... Sylvie pousse des cris de putois à chaque virage.

born-to-be-wild.jpg

Lors du dîner d'anniversaire en compagnie de tous les amis de Dany, il se retrouve collé au mur par un pote qui lui demande, devant Sylvie et Héléna, laquelle il préfère.

laquelle.jpg

Sylvie, qui finit par comprendre qu'il a chanté la même chanson des deux côtés mais sent tout de même le faible de Dany pour Héléna, décide de mettre les pieds dans le plat.

sylvie-abdique.jpg

Pas déçue en apparence, elle siffle quand même son verre pour oublier sa défaite. Le très honnête Dany, soulagé de ne plus avoir à jouer sur les deux tableaux, se sent d'un coup libre comme l'air. Apprenant que Sylvie a abdiqué, Héléna n'y croit qu'à moitié et reste méfiante face au sourire triomphant de Dany.

helena-sceptique.jpg

"Tu es contente ?" - "Oui bien sûr !"

bisoubisou.jpg

Il est temps pour Sylvie de rentrer en normandie. Une fois sur le quai de la gare, alors que Dany et Sylvie passent très près d'un incident diplomatique grave, Héléna est très émue et verse une larme. Je la soupçonne d'avoir très peur à l'idée de rester seule avec Dany. Derrière eux, une dame se fait violenter par le contrôleur.

quai-de-gare-sylvie.jpg


Du côté de chez Annie, la petite guerre suit son cours entre Guy et Bernard. L'activité du jour : admirer Annie et son Impala. Les deux hommes sont cois et Annie ne se sent plus de joie.

annie-cheval.jpg

Toute la petite troupe part assister à une compétition équestre. Guy décide de prendre sa voiture, laissant royalement le champ libre à Bernard pour peaufiner ses affinités avec Annie, le trajet durant 2 heures... Annie profite de ce moment seule avec Bernard pour lui faire remarquer qu'il n'est pas du tout opérationnel au haras (bad point) mais qu'elle aime son humour et son calme (good point !).

annie-et-bernard-en-voiture.jpg

Annie aime que Guy soit toujours là alors qu'elle doit sans arrêt se demander où est Bernard (cherche le bonnet à rayures, Annie !) : se rend-elle compte que Guy n'est qu'un lèche prout de base, un pot de colle ennuyeux qui cherche uniquement à se faire bien voir ? Bernard comprend le message : il faut se montrer un peu plus pour plaire à Annie. Action / Réaction, il entame une parade nuptiale sur "Voulez-vous coucher avec moi ?"...

bernard-danse.jpg

Devant sa danse effrenée avec un balai, Annie n'en croit pas ses yeux et est rouge de gêne (mais elle rit beaucoup en même temps). Guy, lui, est bien dégoûté de voir que son rival ose et marque des points.

annie-a-honte.jpg

Le soir, au restaurant, Guy en manque de reconnaissance veut faire son intéressant et tente de tacler Bernard sur sa danse du balai. Très mauvaise stratégie car cela permet à Bernard de revenir sur le devant de la scène et de faire encore plus rire Annie. Guy commence à s'énerver fort et sort des maximes à la JCVD. "A trop vouloir vanner..." L'arroseur arrosé, Guy, voilà ce qui t'arrive !

guy-s-enerve.jpg


Patrice, entre deux feux, ne savait plus vers quel "sein" se vouer. Sylvie, sentant un faible de l'apiculteur pour Sandrine, semblait sur le point de laisser tomber la partie. Alors que l'ami Jean-Charles a retrouvé le chemin de sa propre maison, les trois compères s'en vont faire un tour en bateau. Sylvie tire un peu la tronche et Patrice se rapproche un peu plus encore de Sandrine.

bateau-patrice.jpg

De retour à la maison, Sylvie aborde directement le problème. Elle voit bien qu'il y a un truc et préfère lâcher le bout de gras en quittant carrément l'émission. Patrice nie en bloc, pour lui, c'est sûr que ça va plus vite avec Sandrine car les choses sont plus faciles, plus directes, alors qu'avec Sylvie, il faut chercher, creuser. Il lui propose de rester la journée et de réviser sa position. Pas convaincue, elle accepte d'essayer tout de même.

discussion-patrice-sylvie.jpg

Patrice confirme ne pas avoir de choix déterminé et souhaite que l'aventure continue à trois pour le moment. En fin de journée, alors que les filles se préparent à rentrer chez elles, Patrice s'entretient avec chacune d'entre elles et continue de tenir bon : le temps n'est pas suffisant pour se connaître assez et prendre une décision aussi importante. Chacun repart de son côté, heureux d'avoir gagné au moins un ami.

patrice-departs.jpg

Je décerne la palme de la grimace mondiale et universelle à Sandrine.


A plus tard pour l'épisode 9, avec Thierry, Hugo, Solange, Bruno et Philippe !

Repost 0
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 11:39

J'ai décidé que le lundi matin était un moment de la vie bien trop difficile pour le passer dans le silence.
Un peu de musique donc, un point c'est tout.


Aujourd'hui, non pas un mais deux morceaux bien différents, et pourtant c'est la même chansonSkinny Love, reprise par Birdy, de son vrai nom Jasmine van den Bogaerde, une petite anglaise de 16 ans à l'appareil dentaire qui malgré son jeune âge défonce les charts et colle des frissons dans le dos à toute la planète. Ensuite, l'original de Bon Iver en live à Glastonbury.

Bonne semaine !

Repost 0
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 16:51

Aujourd'hui, c'est Dimoche (moche).

Mario n'est pas prêt pour l'école. Trop de champignons violets.

party-fails-out-of-power-ups.jpg

C'est Luigi qui va pas être content. [vu sur Failblog]

Repost 0
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 11:12

C'est déjà la fin du mois d'août, les gens rentrent bronzés, le téléphone sonne à nouveau, le trafic en ville redevient insupportable, les enfants s'apprêtent à reprendre l'école. Et moi dans mon petit bureau, je me demande si c'était ça, l'été que j'ai attendu si longtemps cette année. Une saison de 20 jours, un soleil timide, des sorties avortées et des envies d'air et d'espace remisées à plus tard...


Comme il m'en faut plus pour m'abattre, un petit coup d'oeil sur mes souvenirs de vacances et ça va déjà un peu mieux. Le Crabe d'août n'est pas un mais plusieurs.

aout-0942.JPG

Immortalisés en Italie sur des images vieilles de seulement quelques semaines mais qui semblent pourtant si loin... Il Granchio delle Cinque Terre se cache un peu partout entre les rochers et ne craint pas l'écume des vagues qui vient parfois le faire chuter de plusieurs étages... Habitué aux touristes mais pas assez méfiant, on peut le voir bronzer nonchalamment sur un coin de falaise, mater tranquillement les jeunes filles en topless ou simplement niché au fond d'une mini grotte, bullant activement dans son bain.

aout 0831

aout 1064

aout 0813

aout 1189

(voir le précédent)

Repost 0

Kraby Krabette

  • : Le panier de crabes
  • Le panier de crabes
  • : Un peu de tout dans le même panier...
  • Contact

Recherche

Vieilleries