Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 15:46


Haut les mains !

Je vous présente aujourd'hui cette petite chose que je traîne depuis maintenant quelques semaines et que j'aime beaucoup : mon porte-monnaie crabe !

What else ?

Je l'avais repéré depuis assez longtemps chez bluemarguerite, qui m'a menée droit à la source : dans mon bocal.
Dans mon bocal, on trouve Nadja Petremand qui bulle comme un poisson dans l'eau sur l'île de la créativité.

Non seulement cette styliste modéliste nous propose ses créations de sacs, bijoux, écharpes et autres accessoires qu'elle peut aussi réaliser sur mesure en fonction de vos envies, mais elle nous offre également la possibilité de reproduire nous-mêmes ses modèles grâce à des tutos gratuits et téléchargeables, pas compliqués et très complets, qui pourraient mener n'importe quel crabe nullissime à l'apothéose du succès et de la reconnaissance artistique.

De quoi être toute fière de dire le fameux "c'est moi qui l'ai fait !".

Elle a d'ailleurs regroupé quelques unes de ses créations dans le livre "Créez vos sacs de saison" chez Créa Passions. Je l'ai vu dans les rayons du Virgin des champs lors de mon dernier saut à Paris. Récup', coloriage, découpage, crochet, tricot, couture et j'en passe, cette fille a tout dans les mains et dans la tête !

Comme j'avais craqué sur le porte-monnaie crabe et que, vous pensez bien, il me le fallait ABSOLUMENT [j'aurais été capable de me rouler par terre et déchirant le lino avec mes dents si on me l'avait refusé], j'avais sagement imprimé le tuto. Non ne rêvez pas, je n'avais pas en tête de la faire moi-même au risque de me retrouver avec un truc difforme pour ranger mes petites pièces. J'ai eu la bonne idée de filer le travail à ma petite soeur en lui demandant pour Noël. On était au premier trimestre. Les affres de la flemmardise et de l'impatience ont acceléré les choses : j'ai passé commande directement sur la boutique de Nadja, Le Poisson est dans le sac. Pour 7€, j'ai eu rapidement mon merveilleux porte-monnaie qui ne me quitte pas et je m'en fiche de ne pas l'avoir fait moi-même.


(wouhou je suis riche!)


Ici, le tuto du porte-monnaie crabe, pour avoir le même :)



Mon crabe se cache sous les rochers de bazar qui s'amoncellent dans mon sac et a rejoint mon petit chat malade, une très jolie pochette [un peu sale, je vous l'accorde] dans laquelle je range mes médicaments pour guérir mes misères.

Repost 0
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 17:38


Je le reconnais, j'ai bien trois trains de retard mais je commence seulement à jeter un oeil à cette série.

Quelle bêtise d'avoir attendu si longtemps ! Je ne sais pas, j'avais l'impression que c'était encore une de ces séries niaises où Josie aime Robert mais couche avec Nestor sur son lieu de travail et Jennifer se fait kidnapper tous les premiers mardi du mois par un grand sociopathe dont le frère jumeau a été tué dans un incendie (mais celui-ci prépare sa résurrection dans la saison 57). Un mélange des Feux de l'Amour et de Poubelle la Vie (clin d'oeil à mon unique lectrice) mais version djeuns avec de la fesse et des lignes de coke entre deux. Eh bien je me suis royalement trompée.


Bon, de la coke, des médocs et des morceaux de fesse, il y en a, bien sûr. Mais pas que ça. Il y a le beau gosse tête à claques, sa copine canon un peu crucruche, le puceau looser et attachant, l'anorexique déjantée et toujours à l'ouest, le camé amoureux de sa prof, le musulman qui ne pense qu'au sexe mais n'oublie jamais ses prières entre deux petards-bière-autre(s), l'homosexuel danseur de claquettes totalement assumé, la petite noire sérieuse passionnée par sa musique, la prof qui finit par se faire son élève (camé et sdf mais amoureux)...


Tout ça mélangé dans un grande marmite et présenté sous la forme d'un épisode pour un portrait de chacun de ces personnages passionants, ça donne une petite soupe au goût légèrement amer mais délicieux.


Un groupe d'amis comme tant d'autres. Ils sont riches, intelligents voire géniaux pour certains, vivent dans de grandes maisons et font constamment la fête, approuvés par Papa Maman qui sont toujours absents ou en train de s'envoyer en l'air. Mais grattez un peu et voyez.


Cette série ne m'a pas rendue accro comme certaines autres dont je parlerai plus tard. Je ne me consume pas d'impatience en attendant que le tout dernier épisode paraisse aux USA. Je ne suis pas sans arrêt en train de vérifier dans combien de temps le téléchargement se termine. Non, je regarde un ou deux épisodes comme ça, et ça me va. C'est plutôt tranquille. Par contre, j'ai été étonnée de savoir que Le Rouquin appréciait assez Skins. Comme c'est une série très psy, j'avais pensé que ça l'aurait ennuyé. Ben non. Prends ça dans ta tête, mauvaise langue. On peut être Homme un peu rustre ET sensiblement cérébral.


Mon coup de coeur va au personnage de Cassandra Ainsworth, "Cassie", la jeune fille décalée qui ne mange jamais rien. Officiellement en réhabilitation (elle cache des poids dans sa culotte pour avoir son ticket de sortie de la clinique), elle ne se défait pas de son anorexie mentale et personne ne semble s'en préoccuper, ni ses parents qui préfèrent s'envoyer en l'air ni ses amis, si ce n'est Sid, dont elle est amoureuse. Mais lui n'a d'yeux que pour une autre et Cassie se retrouve presque invisible.


Avec son air d'oiseau tombé du nid, ses grands yeux éberlués, ses "whouah" et ses "graaave", Cassie passe pour une fofolle complètement larguée, ce qu'elle est bien un peu, il faut dire. Et c'est mon personnage préféré. Allez savoir.

Repost 0
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 16:04

... mes nouvelles ballerines toutes choubidouuuw !!

Aujourd'hui implantée en Australie, la marque brésilienne Melissa se distingue depuis 1979 par des modèles entièrement moulés dans une technologie de plastique thermo-injecté, recyclable et à l'odeur de bonbon. Elle s'inscrit dans une démarche éthique avec des programmes d'aides caritatives. La marque adorée d'Agyness Deyn (elle est vraiment partout)  propose un éventail très large de créations, de la ballerine à l'escarpin en passant par les basket, les tongs, les chaussures de ville et même des sabots.
Plus d'infos sur made-in-ethic.


" Ce n'est pas une chaussure. C'est un accessoire de mode. "


                             


                                                                 


Ici, le shop en ligne. Vous y trouverez également un blog et de quoi avoir les yeux qui piquent.

En clair, mes ballerines en PVC recyclé, elles sont éthiques et design, je suis donc une fille bien, au moins au niveau des pieds ! On dirait du caoutchouc elles sont trop chouettes et je les aime déjà. Attention, on est bien loin des affreuses méduses en plastique qu'on nous faisait porter pour aller à la plage !

 
Avec leur petit talon de 2cm et leur souplesse, pas de petits bobos aux pieds, et les pois les rendent très originales. Le modèle que j'ai choisi est mat mais la vente proposait aussi des ballerines très brillantes (pas trop mon truc) ou en velours. De quoi plaire à tout le monde. Elles sont parfumées, une discrète odeur de bonbon (moi qui n'aime pas ça, je peux vous dire qu'on ne sent rien). Elles se nettoient à l'eau très facilement et a priori sont très résistantes contrairement à ce qu'on pourrait croire. Le détail qui gêne : je pense que le pied transpire assez vite dans ces petites choses, malgré les aérations. Merci vente privée !!

(Si vous n'êtes pas encore inscrit(e), vous ratez quelque chose, le site propose toujours au moins une vente intéressante, il y en a vraiment pour tous les goûts ! Au passage, vous pouvez faire de moi votre marraine en renseignant
poil2pied@hotmail.com dans la case "email de votre parrain") :]

Le PVC éthique approuvé par Mouche :

Repost 0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 11:17


Ca va se jouer à l'arrachage de cheveux et combat de panier électronique !

THE évènement girly à ne pas rater : Pénélope, qu'on ne présente plus, a dessiné pour Etam une magnifique ligne de lingerie qui colle complètement au personnage. Lignes rétro, froufrous chics et charmeurs, mélange de vintage et de pop acidulée : on ne peut que craquer !







Attention, c'est une ultra-exclusivité, édition ultra-limitée !
De quoi réveiller le monstre qui sommeille en vous, fille douce et discrète dont tout le monde admire la réserve. Si vous n'avez pas encore pris de cours de catch-shopping, il n'est pas trop tard !



A nous les bloomers, rubans et dentelles archichou mais so sexy à en faire tourner la tête !
Pour ma part, j'y cours dès demain, je vous dirai ce que le Rouquin en a pensé... J'espère seulement que la ligne n'est pas réservée aux petites poitrines, sans armatures et maximum bonnet B à C, mais si c'est le cas je trouverai quand même mon bonheur avec les bas et les tout doux ! Personnellement, je craque carrément pour l'ensemble brassière/bloomer bleu et blanc et les bas à noeuds-noeuds m'envoient des messages subliminaux...


Comment, vous ne savez pas qui est Pénélope Bagieu?
Allez vite réviser par et ici aussi, bande de petits mécréants !

C'est à l'occasion de la sortie du Tome 2 de Joséphine, "Même pas mal" (aux édition Jean-Claude Gawsewitch), que Pénélope a conçu en collaboration avec Etam cette mini ligne de lingerie exclusive, en édition limitée.
"La petite armoire de Pénélope" est donc à découvrir en avant première sur etam.com dès le 10 septembre 2009 (autrement dit : demain) et, avantage réservé aux parisiennes, chez Etam lingerie (139 Rue de Rennes, Paris 6ème) et à Etam Rivoli (73 Rue de Rivoli, Paris 1er), dès le 12 septembre 2009.

                                                                                          

Le tome 1
,
qui ravage nos coeurs depuis septembre 2008, est disponible partout et ici.
Le tome 2, Joséphine "Même pas mal" qui paraîtra le 24 septembre (précommande : ici), semble prêt à connaître le même succès, avec une Joséphine toujours aussi complexée qui tombe follement amoureuse d'un homme, oui mais d'un homme marié. Les tribulations d'une nénette qui n'a pas fini de nous faire fondre !

Et pour les grand(e)s fans, Pénélope dédicacera en exclusivité (encore!) son fameux tome 2 le vendredi 25 septembre à 18h chez Etam lingerie (139 Rue de Rennes, Paris 6ème). 


"Joséphine a "la trentaine", comme elle dit pudiquement. Elle n’est pas mariée, n'a pas d'enfant, mais elle a un chat. Elle est blonde et menue, mais s'épaissit sensiblement au niveau des hanches. Elle travaille dans un bureau, avec plein de gens qui ne connaissent pas son nom, et un macho abject dont elle ne parvient pas à clouer le bec. Elle a aussi une sœur qui est mariée, et a des enfants blonds, souriants et polis plein sa grande maison. Elle a des parents qui n’habitent pas la même ville mais qui réussissent à l’envahir et à la culpabiliser par téléphone. Elle a des copines mais aucune n’arrive à la cheville de Rose, sa meilleure amie, solidaire de ses misères quotidiennes. Elle est terriblement fleur bleue et ne désespère pas de rencontrer l'homme idéal, ce à quoi elle s'emploie activement (bars, salles de gym, clubs d'oenologie, Meetic...). En attendant, elle pleure devant les films à l'eau de rose. Joséphine a des tas de malheurs dont elle est bien souvent à l'origine : elle est maladroite, ne gère pas très bien ses relations professionnelles, peine à se faire entendre, fait des gaffes assez embarrassantes, et enchaîne les faux-pas dans sa vie amoureuse. Elle est en quelque sorte l'artisan de son propre malheur, mais veille à ne surtout jamais tirer de leçons de ce qui lui tombe dessus."

A vos souris !!


Edit du 10 septembre 2009 post-commande
: pour être honnête, même si j'adore le style Pénélope et que je savais à quoi m'attendre question prix, j'ai quand même trouvé certains articles un peu trop chers. Pour exemple, le cache-coeur tout doux avait l'air réellement joli et voulait tomber tout seul dans mon panier mais la raison a gagné la partie cette fois-ci. Je sais que je pourrai trouver moins cher ailleurs pour tout aussi mignon. Je me suis donc contentée de l'ensemble qui m'avait fait de l'oeil depuis le départ (le blanc avec les jolis rubans bleus), deux paires de jambières (les noires et les grises) ainsi que la jolie pochette. Bémol enfin : comme je le craignais, il s'agit bien d'une collec' qui vise les petites poitrines, du moins pour les brassières. Vous faites tenir un bonnet D dans une brassière, vous, si affriolante soit-elle? Résultat, j'ai pris une taille L mais je doute de parvenir à quoi que ce soit avec ma future jolie brassière. Ca me fendrait le coeur de devoir la renvoyer. Par contre, le bloomer... youpiiii! J'ai donc été raisonnable, je trouve. Avec la livraison gratuite dès 60€ et un joli bon de réduction de 10€ qui tombe à point nommé, on s'en sort pas trop mal.

Code réduc' Etam (-10€) valable sur le site dès 45€ d'achat : 5031 (profitez-en!)

Repost 0
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 17:48


Scarlett Johansson
, en plus d'être agaçante de charme et de sensualité, en rajoute une couche avec sa jolie voix, surprenante mais c'est ça qui fait tout. Comment vous dire... j'aime, c'est tout.


Break Up, sortie le 7 septembre 2009.
Repost 0

Kraby Krabette

  • : Le panier de crabes
  • Le panier de crabes
  • : Un peu de tout dans le même panier...
  • Contact

Recherche

Vieilleries