Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 14:00

L'heure est venue de retrouver Michel-Edouard, Bertrand, Jeanne, Dany et Pierre en pleine rencontre avec leurs prétendant(e)s. Les têtes vont-elles tomber ?

logo-amour-pre


On démarre avec Michel-Edouard chez qui Brigitte et Josiane viennent de débarquer. Brigitte, de Basse-Normandie, n'arrête pas de couiner comme une mouette devant une baraque à frites, c'en est pénible.

ME-brigitte.jpg

Michel-Edouard fait voir ses vieux tracteurs et en profite pour coller quelques mains aux fesses.

michel-edouard-main-aux-fesses.jpg

Tel un héros, Michel-Edouard montre à ses meufs d'où il est tombé. Tout le monde s'extasie devant tant de bravoure et Brigitte manque de se manger un coup de béquille, dommage ça aurait fait une pause couinage...

ME-ou-il-est-tombe.jpg

Brigitte a mis un très moche pull plein de poils qui lui donne l'air d'un bichon mal peigné

brigitte-bichon.jpg

Comme la sortie prévue s'est vue repoussée, Michel-Edouard emmène ses copines à Angoulême pour visiter la ville et le Musée de la bande-dessinée. Comme Brigitte n'y voit pas mieux qu'une taupe diabétique, Josiane lui explique que là, c'est une femme qui fait cuire sa rivale. Faut-il y voir un signe ? Attention Josiane, il faudra bien penser à plumer Brigitte avant de la ficeler en rôti.

josiane-fait-cuire-brigitte.jpg

Le soir venu, alors que Michel-Edouard est déçu que la journée ne se soit pas déroulée comme il l'avait prévu. Brigitte lui saute sur le poil pour le consoler, lui collant les mains dans le visage et couinant à tout va. Michel-Edouard tente de s'en débarrasser poliment mais la harpie insiste. "J'aime pas trop qu'on prenne soin comme ça, qu'on aie trop de pitié non plus. Ca va 5 minutes mais j'aime pas ça".

ME-est-triste.jpg

Pour penser à autre chose, Brigitte demande David Guetta. C'est trop la boum chez Michel-Edouard et Brigitte se met à s'agiter les poils de pull comme un pantin désarticulé. C'est un peu effrayant. "Fais péter les watts !".

ME-boum.jpg


Du côté de chez Bertrand, 26 ans, ça va chauffer. Souvenez-vous, Justine la menteuse aux yeux de cinglée (allez voir ici) avait fait sa maligne avec ses lasagnes faites maison avec sa vieille mémé parce que "moi je suis italienne hein, hein, hein dis". Du coup, elle continue sur sa lancée en envoyant des signes forts.

bertrand-justine.jpg

Caroline ne dit rien mais échafaude déjà quelques plans pour réduire la blondasse au silence.

bertrand-caroline.jpg

Le lendemain matin, Bertrand ramène des fleurs avec les croissants. Puis il leur présente ses bêtes. Caroline est intéressée, Justine fait le mannequin à côté. Manque de pot, c'est encore et toujours Justine qui fait son petit effet auprès de Bertrand.

justine-copine.jpg

"Elle aime pas être en concurrence avec moi, j'pense que elle voudrait avoir Bertrand que pour elle et que moi je pars dès demain ça serait l'idéal pour elle quoi... J'suis pas là pour faire copine avec elle." Ouais. La concurrence, justement, se fait d'autant plus rude devant Gilles, le papa de Bertrand. Celui-ci teste un peu les deux jeunes filles mais Justine garde sa large avance. Alors que Bertrand lui envoie clin d'oeil sur clin d'oeil entrecoupés de regards langoureux, Justine emballe le père et Caroline se fait tracer comme une bleue.

bertrand-chez-gilles.jpg

Bertrand, gros malin, emmène ses deux nénettes se faire masser. Au passage, il en profite pour bloquer sur les "formes" de ses copines en maillot de bain et s'empresse d'enfiler un peignoir avant d'être démasqué...

les-culs.jpg

Alors que Justine se fait papouiller, Bertrand passe un moment seul avec Caroline dans le jacuzzi. Elle en profite pour tenter de rattraper son retard en lui avouant ses sentiments, mais Bertrand pense déjà à la suivante...

bertrand-caro-jacuzzi.jpg

Au tour de Justine, devant laquelle Bertrand devient un gros gogole tellement il en est fan. Il rigole comme un puceau devant un téton sur M6, Justine semble même se demander s'il est juste con, ou bien. Il lui sort sa blague de Justine Bébert, ce qui la fait hurler de rire lui donne envie de se tirer une balle.

bertrand-justine-jacuzzi.jpg

La théorie des yeux de cinglée se confirme...

yeux-de-malade-folle.jpg

Justine en profite pour faire comprendre à Bertrand qu'elle est venue juste pour se faire connaître et devenir mannequin professionnel mais il pourra quand même toucher ses seins si ça lui fait plaisir qu'il lui faut du temps et qu'il ne faut pas trop lui en demander trop vite (moui, moui). De retour à la maison, Bertrand et Justine cuisinent ensemble et partagent de bons moment, alors que Caroline s'est isolée, sentant bien que les jeux sont faits. Elle décide de quitter les lieux, Bertrand est mal à l'aise car il sait bien qu'elle a raison, et Justine joue les fausses surprises.

caroline-s-en-va.jpg

Bertrand se sent bien mal : "J'ai l'impression d'être un connard quoi".

connard.jpg


Au Pays Basque, Lucien et Jean-Marie sont arrivés chez Jeanne et il est déjà l'heure d'aller au lit. Sourire cordial et pirouettes en tous genres, ça bataille ferme pour la doyenne... Le réveil est difficile : dans la maison de Jeanne, point de chauffage ! Les deux gars sont donc recouverts de couches de pulls, frigorifiés. Lucien va coller Jeanne dans sa cuisine pour épier tout ce qu'elle fait.

jeanne-lucien.jpg

Le super moment des courses est arrivé. Jean-Marie râle parce qu'il n'y a pas de promos et voudrait des conserves à la place des légumes frais... hérésie. Lucien, de son côté, a pris l'option lèchage de bottes de Jeanne. Au resto à Saint-Jean-Pied-de-Port, le Colonel Jeanne place ses prétendants face à elle, pour admirer le combat : Lucien cherche à éliminer Jean-Marie avec son petit couteau et un flot de paroles inutiles.

jeanne-lucien-jm-resto.jpg

Le soir au dîner, Jean-Marie essaie de regagner du terrain avec Jeanne, mais à ses dépens : alors qu'il lui parle principalement de la région et de sa maison, Lucien appuie le fait que c'est Jeanne lui plaît, à lui. Et lorsque Jean-Marie décoche sa dernière flèche, le mot "amoureux", Lucien l'attrape une fois de plus au vol et Jean-Marie n'a plus qu'à remballer.


Dans l'auberge de Dany, là où on a un accent à couper au couteau, Sylvie et Héléna se réveillent et trouvent une jolie table de petit déjeuner réchauffée par la cheminée. Sylvie, de Seine-Maritime, a ramené un bon Neufchâtel bien de chez nous, en forme de coeur bien sûr. Dany s'en tape le slop, c'est l'heure d'aller bosser à la ferme. Sylvie écope du balayage de l'étable tandis qu'Héléna a eu droit au biberon des petits veaux. Tout le monde n'est pas logé à la même enseigne...

egalite-travail-dany.jpg

Dany note que Sylvie est assez à l'aise dans le travail à la ferme... mais Héléna ne lâche pas le morceau, elle se verrait bien faire ça toute sa vie et trouve qu'on peut rester féminine tout en bossant dans les foins. Après, ils se mettent à manger (enfin ils essaient) un truc tout dur qui se veut être un pain d'épices. Après, ils vont faire les courses à Hyper U. La vie est fantastique chez Dany. Les filles s'amusent à le relooker avec un jean moche délavé et déchiré et des chemises encore pires...

relookage-Dany.jpg

... sans parler des chaussures, sobres, classes, magnifiques. Quel beau cadeau d'anniversaire pour Dany !

les-chaussures-de-dany.jpg

De retour à la ferme d'un ami de Dany, Sylvie se fait bouffer le doigt par une mini chèvre, c'est très drôle. Héléna rigole bien derrière (si, si, regarde bien, 2ème image, elle se moque un peu, quand même).

sylvie-se-fait-bouffer.jpg


Chez Pierre, la soirée avait été bien arrosée. La table du petit déjeuner est à la hauteur du repas de la veille : prolifique. Une fois ce petit monde bien rassasié, Pierre emmène ses prétendantes découvrir sa merveilleuse machine transformer.

pierre-transformer.jpg

Il est temps de déguster l'armagnac produit chez Pierre. L'occasion pour Inge de placer que le 40 ans d'âge, bien vieilli en fût de chêne doit être dégusté pour en apprécier tout le potentiel arômatique... malinoise. M6 place ses petits conseils santé.

abus-d-alcool.jpg

Toujours à la bonne franquette, les 3 bons potes se rendent compte qu'il serait temps d'accélérer le pas. Pierre file donc avec Inge pour la connaître un peu mieux, laissant derrière lui une Frédérique qui grince des dents.

frederique-seule.jpg

Pendant ce temps-là, à Kuala Lumpur, Pierre cultive la proximité et laperait bien du 40 ans d'âge là, maintenant, tout de suite au milieu des vignes. Inge, intelligente et posée, se défend comme une reine.

pierre-et-inge.jpg

Frédérique attendra son tour car pour l'heure, Pierre les emmène faire des tours en bolide. Inge flippe sa race et Pierre semble fondre... à moins que ça ne soit la trouille qui lui coupe les pattes.

pierre et inge course auto

Tout le monde fait son petit tour et ressort fébrile, les regards en disent long, Frédérique montre toutes ses dents et part dans les aigüs alors que Inge reste sobre et calme. Evidemment, je préfère Inge, de loin. De près aussi.

les-trois-course-auto.jpg

Le soir venu, ça picole encore chez Pierre... et ça déguste de l'estomac de porc, fourré à l'ail et au persil. Tout pour conclure, Pierre, je pense qu'il est sur la bonne voie.

estomac-qui-pue.jpg

En cuisinant, Pierre et Frédérique partagent de bonnes grosses blagounettes pleines de sous-entendus qu'Inge ne comprend pas forcément.



Voilà les gars, c'est terminé pour l'épisode 4 de l'Amour est Dans le Pré, ça promet pour la suite...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kraby Krabette

  • : Le panier de crabes
  • Le panier de crabes
  • : Un peu de tout dans le même panier...
  • Contact

Recherche

Vieilleries