Mardi 22 juillet 2014 2 22 /07 /Juil /2014 13:09

J'ai l'impression que ça fait des années que je n'ai pas posé une pince dans le coin... Il faut dire que j'ai été pas mal occupée ces derniers temps, principalement par le roller derby, cette passion dévorante qui a pris tout mon temps et toute mon énergie. Car c'est non seulement un sport (oui, une activité sportive intense qui me file des muscles, de l'adrénaline, des courbatures et de la sueur) mais c'est aussi un mode de vie, un emploi du temps dedié, une nouvelle grande famille qui s'étend bien plus loin que les limites de l'équipe. La France, que dis-je, le monde, l'univers, des derby friends partout prêts à vous rencontrer, à vous accueillir et à partager cette passion commune.

 

Inutile de préciser que j'ai noyé dans le derby toute ma frustration du boulot. Car à côté de ça, si j'ai trouvé un passe-temps qui m'anime, le boulot n'a pas suivi. Une ambiance de plus en plus dégradée, des missions qui n'ont aujourd'hui plus rien à voir avec quoi que ce soit qui me fasse vibrer...

 

Il est temps de prendre le large !

 

Des mois, voire des années, que l'idée me trottait en tête mais, comme beaucoup, je restais retenue, liée à ce job, par des arguments qui au fond ne tiennent pas la route. Cette petite voix dans votre tête qui voudrait partir, qui se sent malheureuse, qui entrevoit toutes les jolies choses que vous pourriez entreprendre avec passion en dehors. Une bien agréable musique mais qui est vite recouverte d'une litanie insidieuse, celle du doute et de l'angoisse.

 

Quitter son job c'est si simple et pourtant si compliqué ! Le plus dur étant d'abord de dépasser les barrières qui vous empêchent de lancer la démarche. Voici mon parcours, à commencer par ces fameuses barrières qui ne sont posées, finalement, que par soi-même. Un peu d'énergie et de volonté, c'est facile à enjamber.

 

 

Voici 7 excuses bidon pour rester dans un job qui vous consume

 

 

" Les choses pourraient s'arranger, attendons un peu... "

 

Ca, c'est ce que je me disais, au tout mais alors tout début que j'ai senti que je commençais à faiblir. Effectivement, si c'est la première fois que vous vous posez la question, ça peut valoir le coup d'attendre un peu, histoire d'être sûr que ce n'est pas vous qui passez par un petit creux du moral. Ce serait dommage de quitter un job dès le premier signe de faiblesse. PAR CONTRE, si ça fait 6 mois que vous attendez que ça aille mieux, STOP. Arrêtez de perdre votre temps et votre énergie. Dans mon cas, NON, ça n'a pas été mieux. C'est même allé de pire en pire, enthousiasme et patience baissant de jour en jour, et des deux côtés hiérarchiques.

 

" Je ne veux pas passer pour un fainéant, je ne suis pas quelqu'un qui baisse les bras. "

 

Si vous êtes comme moi, beaucoup de gens dans votre entourage seront surpris d'entendre que vous souhaitez quitter votre emploi : "Comment ? Mais tu n'es pas sérieux, quitter un emploi stable, par les temps qui courent... c'est du suicide !" ou encore " Le marché de l'emploi est fermé, tu devrais être reconnaissant d'avoir du travail. " Vous êtes-vous bien posé la question ? Êtes-vous sûr de votre choix ? Alors, tenez-y. Vous savez pour quelles raisons vous voulez bouger. Vous savez pourquoi ce travail ne vous correspond pas / plus. Vous savez ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas. Il n'est pas question de baisser les bras. Il est question, au contraire, de foncer, de croire en ses convictions et en ses projets professionnels. Quitter un job dans lequel vous vous enlisez relève bien plus du courage et de l'ambition que de rester sagement à un poste sans espérer mieux.

 

" L'herbe n'est pas plus verte ailleurs. "

 

C'est simplement une erreur. Ouvrez les yeux, parlez à vos amis, parcourez le net. Il y a des tas d'entreprises dans lesquelles il fait bon travailler chaque jour et où chacun peut s'épanouir personnellement et professionnellement. Trouvez-les, contactez-les. Rencontrez-les.

 

" Je ne trouverai jamais d'autre boulot !"

 

Ce n'est pas en restant enfermé entre vos quatre murs que vous trouverez un nouveau job, cela est certain. Profitez de cette période où justement vous êtes plein d'énergie, d'ambition et de motivation pour faire bouger votre vie. Cela se ressentira dans vos candidatures, pendant vos entretiens professionnels et dans votre vie en général. Pour mon cas, je sais qu'être en poste me freine considérablement dans mes recherches d'emploi.

 

" Si je démissionne, je perds tout !"

 

Même si elle peut s'avérer utile (mais uniquement dans le cas où vous auriez une promesse d'embauche), la démission est rarement la meilleure solution. Pensez à la Rupture Conventionelle, elle a été créée pour satisfaire aux attentes de chaque partie (employeur / employé) et sécuriser la procédure un maximum afin que l'employé (comme l'employeur) ne soit pas lésé. Vous avez une administration entière pour vous soutenir, profitez de l'aide qu'on vous propose ! Enfin, démission ou rupture, quitter un job n'est jamais anodin. Il y a toujours un prix à payer. Mais est-ce comparable à votre équilibre ? Un mauvais job peut à long terme ruiner vos espoirs professionnels mais aussi votre vie de famille et votre santé. "Je perds tout" >> qu'est-ce que c'est pour vous, "tout" ?

 

" Quitter mon job, ça fera tâche sur mon CV. "

 

Encore une grosse erreur. Vous connaissez vos raisons. Vous savez les expliquer. Un employeur sérieux sera bien plus intéressé (et flatté) par une personnalité confiante et courageuse, qui sait où elle va et ce qu'elle désire dans la vie (surtout si c'est : bosser pour lui) que par quelqu'un qui attend que ça tombe tout cuit, s'endormant sur ses acquis à un poste qui ne lui plait pas. Ambition zéro.

 

" Mon job actuel est vraiment bien payé... "

 

C'est la barrière principale pour quitter un job. Comment sauter le pas d'un emploi stable, longue durée et bien payé à une situation précaire, dépendante et effrayante ? Comme nous l'avons vu, puisque vous êtes dans une dynamique ambitieuse et motivée, cette période ne durera pas longtemps. Elle vous servira, justement à vous recentrer. Retrouvez-vous vous-même. Quel que soit votre salaire actuel, vaut-il d'y passer sa vie, dans les conditions que vous voulez fuir ?

 

 

N'attendez pas que votre vie trouve son sens, donnez-le lui.

 

Réveillez-vous !

Par Kraby - Publié dans : Krabyniouze
Ecrire un truc - 2 blablas
Jeudi 26 décembre 2013 4 26 /12 /Déc /2013 16:22

2013 se termine déjà... le Panier de Crabes vivote gentiment pendant mon absence, je sais, je suis plutôt muette ces derniers temps, hein... mon dernier post date de la rentrée de septembre et nous voilà en pleines fêtes de fin d'année. Pour me faire pardonner cette présence en dents de scie, une jolie vidéo devenue un rendez-vous annuel, celui de LA vidéo de fin d'année des magasins  John Lewis. L'année dernière, je vous avais relayé la jolie histoire du bonhomme de neige amoureux.

 

Cette année, The Bear & The Hare (l'Ours et le Lièvre), deux meilleurs amis qui ne peuvent jamais passer Noël ensemble, sur une douce version de Somewhere Only We Know, reprise par Lily Allen. (regardez-la en HD 1080p).

 

★ Joyeuses Fêtes 

 

 

Par Kraby - Publié dans : On aura tout vu
Ecrire un truc - 0 blablas
Mardi 27 août 2013 2 27 /08 /Août /2013 17:47

vacances-crabe.png

 

Non je n'avais pas disparu de la surface terrienne, j'étais en vacances ! J'ai profité de mon temps libre, du soleil, de la mer, de très bonnes tables et de très bons amis. Maintenant que je suis de retour, dur de se retrouver entre quatre murs !

 

Le bon côté de la rentrée ? Une tête pleine d'idées et de projets à réaliser !

Par Kraby - Publié dans : Krabyniouze
Ecrire un truc - 1 blablas

Kraby Krabette

  • Le panier de crabes
  • : Un peu de tout dans le même panier...
  • Contact

Chez Bernard


Bernard a souvent besoin de changer de coquille.
Allez donc visiter son dressing !

Vous en pincez pour moi ?

Suivez-moi !

  • Flux RSS des articles

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés