Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 10:00

logo-amour-pre

Oui, bon, on est vendredi, je sais. J'y peux rien, je n'ai pas survécu à la 2ème coupure pub de l'émission lundi soir, épuisée rétamée harassée que j'étais de mon aller-retour express en 1 jour et demi dans le Lot-et-Garonne, où la migraine avait trouvé de bon goût de s'inviter. Aussi, m'endormant sur la télécommande et les pubs Meetic, j'ai tout coupé. Pour tout vous dire, il y avait aussi un roux qui avait quitté le navire pour aller s'éclater les tympans sous la pluie et qui venait de rentrer alors ce soir-là, j'ai privilégié le mien, de pré, hein. Faudrait pas déconner non plus. Heureusement que le replay existe. Malheureusement, le replay, c'est pire en matière de pub. Celles-là, t'es o-bli-gé de les regarder. Si tu vas voir ailleurs si-j'y-suis en attendant que ça passe, elles t'attendent ! T'es menotté à la réclame et ça, c'est de l'esclavage oculaire (ben oui, parce que si t'es pas trop con, tu coupe le son, déjà, c'est plus mieux), c'est très long, il y en a 3 ! Bref, je suis autant emballée par l'émission de cette semaine que lundi en direct. J'aurais pu éteindre une nouvelle fois en cours de route pour me mettre à ronfler mais vous m'auriez brûlée pour ne pas vous avoir dit la suite des aventures de nos agricuculs. Alors allons-y.

les14
Alexis (2) a reçu une belle masse de courrier, normal il est plutôt bel homme, sympa, 47 ans, séparé et 3 enfants, sensible, romantique : « ça fait du bien d’être amoureux », qu’il dit. Là, on apprend que sa passion, c’est le trial. Euh, quoi ? Le Trial Pursuit ? Il s’attend à ce que ses prétendantes se soient jetées sur l’info-trial, aient retenu les règles par cœur et couru acheter une Harley dès les annonces diffusées sur M6 mais non, aucune d’elles ne sait ce que c’est, ou presque. Limite elles s’en foutent mais n’osent pas lui avouer. Seule Joëlle, 44 ans, la prof de yoga pas très zen (« pas à l’aise avec le verbal, j’ai plus d’aisance à communiquer par l’être »), lui balance : « Pas du tout ! Tu connais les règles de yoga ? Tu connais les mantras ? » On croirait pas, mais en vrai, il a apprécié leur échange. Joëlle sera invitée à la ferme avec Carole, une somato-psycho-thérapeute artiste qui se produit en one-wouman-chow-les-marrons avec laquelle « y a un ptit kekchose ».

alexis dubitatifAlexis pense à "kekchose"

alexis joelle speedJoëlle se demande si elle aurait pas mieux fait de faire du catch

5 femmes (courageuses) sont venues rencontrer Jean-Claude (6), notre normand fan de concours de vaches. D’abord il y a Maud, 39 ans, 3 enfants, qui lui dit : « Tout me plaît en toi. Je trouve ta solidarité super ». Lui : « Ah, je croyais que c’était une critique ». Elle le trouve malgré tout gé-nial. Lui, il la trouve « pas méchante ». OK. Jean-Claude joue au Kamoulox : « Je te dis tendresse, tu me dis quoi ? Pour toi, attachement, ça veut dire quoi ? »… La pauvre Karine ne sait pas quoi lui répondre, d’autant qu’il ne lui pose pas vraiment de question, normal, ils viennent de la même région. Ben oui. Logique quoi. C’est au tour de Bénédicte. Là, on apprend que JC est un poil agoraphobe. « A tantôt ! », qu’elle lui lance en partant. Oh toi, t’as potassé ton dico normand ! C’est le grand love of ze bioutifoul laïfe. Au moment du choix, il est tellement doué qu’il se plante de prénom et fait croire à la pauvre Karine (toujours elle) qu’elle est retenue en lui donnant une rose… (« Ca veut dire que j’vais à la ferme ? » ; « Attends, j’ai po fini ») … alors que non. C'est Maud et Bénédicte qui rigolent.

JClaude in loveJC se bidonne

JC et les rosesToi. Ah non, pas toi.

Chez Céline (11), c’est pas parce qu’on déchiffre pas bien qu’on voit rien. Elle a donc convié ses 8 invités en fonction de leur physique. Et quand on en entend certains, effectivement il vaut mieux pour eux qu’ils aient une belle gueule. La pauvre n’en peut plus, ses hormones dansent la guigandélire et elle ne sait plus où donner de la tête. Femme en manque : une. Je vous passe le bègue qui a bouffé du speed, Céline retiendra Antonio, un maçon portugais de 33 ans, sous-titré pour son accent chantant et Laurent, havrais de 49 ans, carrément amoureux fou in love pantois d’amour, yeux de merlan frit et compliments sur la belle-famille. A regardé la video de Céline 100 fois, limite flippant, le barbot. Prêt à quitter Le Havre par amour. Ah ben ça… « Tu m’as totalement irradié par ton charme ». Non mon gars, ça c’est à cause du Japon.

céline dépassée

Benoît (4) a 37 ans ou 38 ans, on ne sait pas vraiment, la voix off nous dit un truc différent tous les jours. Bref, on s’en tape. 6 filles sont venues pour ses beaux yeux pleins de vie (je vous laisse juger). Il invite à passer quelques jours chez lui Sabrina, maman d’un bébé de 8 mois (fuis, Benoît, fuiiiiis), son coup de cœur depuis le début (« mon coup de cœur reste mon coup de cœur ») et Géraldine, une blonde lilloise selon lui « physiquement attachante (ndlr : ????), s’exprime bien (ndlr : c’est quoi ces critères bizarres, on est pas chez Pivot) » qui lui ramène des gaufrettes.

benoit

Benjamin (9), qui n’a jamais vécu en couple (plus longue relation : 3 mois maxi), a 9 filles pour lui tout seul. Il retiendra Elodie, 29 ans, une conseillère de banque qui aime faire la fête et qui lui ramène donc du cidre artisanal de sa Normandie natale (corruption à l’alcool bien de chez nous, elle a tout compris !) ainsi que Virginie, 25 ans, une grande tige à laquelle il offre une boîte de chocolat qu’elle ne mangera pas, étant donné qu’elle ne doit avaler que de la salade et du tofu aux graines.

benjamin


On part à la ferme, youhou ! La suite demain.

Si vous l'avez raté :
Episode 1

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Éric Pomme 24/06/2011 12:00



Non, décidément, je n'ai toujours pas envie de regarder "ça"...



Kraby Krabette

  • : Le panier de crabes
  • Le panier de crabes
  • : Un peu de tout dans le même panier...
  • Contact

Recherche

Vieilleries